La campagne avec la presse


François de RUGY sur LCP dans Questions d'infos

3 tranches de vie dans la campagne De Rugy

"Une nouvelle France s'affirme"

0 commentaires

La réponse de François DE RUGY à Aymeric SEASSAU concernant sa proposition de débat

0 commentaires

"Législatives Mounir Belhamiti suppléant de François de Rugy"

L'information devrait être officialisée ce vendredi en conférence de presse : l'élu nantais écologiste Mounir Belhamiti sera le suppléant de François de Rugy pour les élections législatives sur la première circonscription (Nantes-Orvault-Sautron). Bien ancré dans les quartiers nord de Nantes, Mounir Belhamiti, informaticien de 32 ans, est conseiller municipal à Nantes et élu métropolitain.

 

Face eux, ils auront notamment le Nantais Julien Bainvel (LR) avec l'adjoint au maire d'Orvault Sébastien Arrouët pour suppléant.

 

L'élu herblinois Matthieu Annereau, qui avait fait campagne l'an dernier face à Karine Daniel (PS) sous l'étiquette LR, sera pour sa part le suppléant d'Anne-France Brunet, candidate « En marche ! » sur la 3e circonscription (Nantes/Saint-Herblain).

 

 

Article de Presse Océan : http://www.presseocean.fr/actualite/legislatives-mounir-belhamiti-suppleant-de-francois-de-rugy-19-05-2017-230550

0 commentaires

François de Rugy: «Je souhaite être candidat aux législatives sous l’étiquette En Marche»

François de Rugy a répondu aux questions de Nicolas Beytout

 

Député écologiste de Loire-Atlantique et soutien d’Emmanuel Macron, François de Rugy estime que la partie n’est pas encore gagnée pour le candidat d’En Marche. « Il ne faut jamais dire ça. Depuis le soir du premier tour, je dis qu’il faut faire campagne et je dis ça par rapport à ceux qui disent qu’il a déjà gagné », estime le vice-président de l’Assemblée nationale.

 

« Regrettant » que l’écologie n’est pas été mentionnée durant le débat d’entre-deux-tours du mercredi 3 mai, le président du Parti écologiste indique toutefois que le programme d’Emmanuel Macron contient des mesures fortes sur le sujet. « Sur l’écologie, il a pris des engagements clairs sur les énergies renouvelables, sur la fermeture de Fessenheim, sur la question de la lutte contre la pollution de l’air et l’utilisation du diesel », énumère François de Rugy qui souligne qu’Emmanuel Macron est « à l’écoute sur des sujets qui ne lui sont pas de prédilection ».

 

Soutien d’Emmanuel Macron depuis février dernier, l’ancien participant à la primaire de la gauche indique ne pas « avoir été dans une logique de négociation ». « Je l’ai soutenu pour ses idées », ajoute le député écologiste. « Emmanuel Macron a enclenché une recomposition de la vie politique et un renouvellement. Pour cela, il faut aller au bout de ce renouvellement avec des candidats aux élections législatives », déclare-t-il. « Je souhaite être candidat aux législatives sous l’étiquette En Marche », indique François de Rugy à ce sujet. Sera-t-il dans le gouvernement d’Emmanuel Macron si celui-ci est élu ? « Je ne veux pas alimenter ça », répond-il indiquant qu’il n’a pas non plus « d’idée sur le futur Premier ministre ».

 

 

Article de L'Opinion : http://www.lopinion.fr/video/phrase/francois-rugy-je-souhaite-etre-candidat-aux-legislatives-l-etiquette-126051

0 commentaires