Pour une démocratie plus directe, instauration d’une journée citoyenne du référendum

Tous les deux ans, le premier dimanche du mois d’octobre, les Français seront appelés à se prononcer, par référendum, sur des questions de nature locale ou nationale.

 

C’est dans ce cadre, et selon une procédure simplifiée quant au nombre de pétitionnaires, que pourront se tenir les référendums d’initiative partagée entre les parlementaires et les citoyens, actuellement inscrits dans la constitution, mais en pratique quasiment inapplicables.