Pour renforcer nos moyens d’intervention extérieures, reformatage des armées et abandon d’une composante de la force nucléaire française

Une nouvelle loi de programmation militaire sera soumise au Parlement.

 

Elle formalisera une nouvelle stratégie de défense axée sur la protection du territoire national et le renforcement de nos capacités d’intervention extérieure.

 

Notre arsenal de dissuasion nucléaire sera en revanche réduit afin de financer de nouveaux programmes d’équipement et d’entraînement pour nos forces conventionnelles.

 

Une réorganisation des ressources humaines sera conduite afin de maîtriser la masse salariale de nos armées, de fluidifier la chaîne de commandement et de diminuer l’écart de traitement entre les officiers et les militaires du rang.