Pour tarir les systèmes maffieux et décharger police et justice, expérimentation d’une légalisation de l’usage et de la commercialisation contrôlée de cannabis

Dans les 18 mois suivant l’élection présidentielle une nouvelle législation sera adoptée.

Elle devra comprendre trois volets : sanitaire, sécuritaire et économique.

Elle intégrera un exclusivité de la commercialisation du cannabis et de la marijuana sur le modèle des débits de tabac.

Toute vente en dehors de ce réseau contrôlé demeurera illégale.

Ce dispositif expérimental sera valable cinq ans - le temps d'en mesurer les effets - période à l'issue de laquelle soit une loi tirant les leçons de l'expérience et en corrigeant les éventuels effets pervers constatés serait adoptée, soit on reviendrait à la législation actuelle.