Pour sortir de l’ambiguïté et retrouver une dynamique commune, accélérer le Brexit

Les négociations nécessaires à la conclusion de multiples conventions entre l’Union Européenne et la Grande Bretagne sur les sujets jusqu’ici de compétence communautaire ne sauraient retarder la sortie de la Grande Bretagne des processus de décision budgétaires.

 

La présence de représentants britanniques aux processus de décision concernant l’euro ne trouve plus aucune justification, et la France doit contribuer à accélérer la reprise en main des affaires de l’Union monétaire par les acteurs de cette Union