Pour retrouver le sens du moteur de l’Europe, mise en œuvre d’une nouvelle alliance Franco-Allemande

Un haut-commissaire, ayant rang de ministre, sera chargé d’engager avec l’Allemagne des discussions dans trois directions : sur la convergence de l’impôt sur les sociétés dans les deux Nations, sur la fusion progressive de l’ensemble des représentations diplomatiques de nos deux pays à l’étranger (source de grandes économies, tout en maintenant un haut niveau de service pour nos compatriotes outre-frontières) et sur le renforcement des échanges scolaires et universitaires entre nos deux pays, qui passera par un soutien spécifique à l’enseignement de nos langues respectives aux jeunes générations.