Pour rétablir la confiance des citoyens, démocratisation et transparence des négociations commerciales européennes

La France s’opposera désormais à toute négociation commerciale menée au nom de l’Union qui ne reposerait pas sur la transparence des mandats et sur une information régulière du Parlement européen sur l’avancée des négociations.