Pour engager un green deal à l’échelle de l’Europe, mise en oeuvre d’une TVA européenne

La France plaidera pour que l’Union se dote d’une capacité d’intervention économique renforcée dans les domaines de la transition écologique.

Un green Deal européen est possible, à condition tout à la fois de disposer de ressources propres pour la mener (la France proposera de moduler les taux de TVA en fonction des qualités écologiques des produits consommés et d'affecter 0,5 point des recettes de TVA pour constituer le fonds d’intervention principal) et de dégager de nouveaux moyens via des emprunts communautaires.