Pour gagner en justice, faire bénéficier des baisses d’impôt les classes moyennes et les célibataires

Les baisses d’impôt sur le revenu qui interviendraient au cours du quinquennat, si la situation des comptes publics et la croissance économique le permettent, concerneront les foyers fiscaux dont les ressources seront inférieures ou égales à 1,5 fois le revenu médian. 

Elles prendront la forme d’une remise forfaitaire par foyer fiscal, afin de concentrer ces baisses à la fois sur les plus bas revenus, et sur les célibataires, sur lesquels pèse aujourd’hui une forte pression fiscale.