Parce que l’Humanité passe par le respect de la vie, faire de la condition animale une des grandes causes du quinquennat

Un défenseur des droits des animaux, indépendant, chargé de la condition animale sera nommé : pour 5 ans, il élaborera des propositions de règles renforcées et aura pouvoir de demander des mesures de fermeture administrative immédiate d’abattoirs dans lesquels auraient été constatées des formes récurrentes de maltraitance. Il accélèrera la mise en conformité de la France avec les directives européennes, notamment en matière de respect des directives oiseaux. Il émettra des avis publics sur les politiques menées concernant les espèces protégées.